loader image

Collectez, Synthétisez, et Prouvez chaque expérience individuelle

Reconnaitre et améliorer toute compétence est une priorité pour l'action de Lirax dans le domaine de l'éducation, de la formation et de la vie pour l'ensemble de nos utilisateurs.

Le LIVRET
Contient d'une façon transversale et objective tout ce que nous sommes et tout ce que nous avons accompli

Le LIVRET est un outil numérique basé sur la technologie Blockchain et qui est conçu afin de collecter, synthétiser et prouver les différentes expériences de vie et d’apprentissage des citoyens au cours des différents stades de leurs vies.

Le LIVRET garde aussi une trace de toutes les expériences scolaires, professionnelles mais aussi les compétences majeures acquises. La vie de tous les jours peut facilement et rapidement s’accorder avec ce système, améliorant ainsi les compétences extra-scolaires et extra-professionnelles. L’objectif principal était d’améliorer la lisibilité et faciliter l’usage des qualifications des personnes lors d’une nouvelle opportunité d’emploi. 

Le LIVRET garde aussi une trace de toutes les expériences scolaires, professionnelles mais aussi les compétences majeures acquises. La vie de tous les jours peut facilement et rapidement s’accorder avec ce système, améliorant ainsi les compétences extra-scolaires et extra-professionnelles. L’objectif principal était d’améliorer la lisibilité et faciliter l’usage des qualifications des personnes lors d’une nouvelle opportunité d’emploi. 

Les avantages qu’offre l’utilisation du LIVRET sont innombrables, en particulier pour les travailleurs lors d’une crise de l’emploi. Il est très utile pour les apprentis, les travailleurs immigrants, le personnel militaire, les bénévoles et en général pour tous les citoyens. 

La validation des compétences

La validation des formations non-formelles et informelles est une opportunité initiée par tout un ensemble de pays Européens et qui est favorisée dans les forums Européens et internationaux en tant qu’élément stratégique pour l’innovation et le perfectionnement des systèmes de formation, afin d’apporter un réel développement humain et améliorer l’employabilité des individus. 

Dans le glossaire du Cedefop, mais aussi bien dans les recommandations relatives au CEC et à l’ECVET, la validation, ou la confirmation des acquis signifie: 

“La confirmation par un organisme compétent, pour qui les résultats d’apprentissage (onnaissances, compétences et/ou aptitudes) acquise par un individu dans un cadre formel, non-formel ou informel sur la base de critères pré-établis et qui répondent aux exigences d’un standard de validation.”

La validation peut être suivie par une certification ou l’acceptation d’un crédit. Environ 10 ans après le large débat et les pratiques de validation en Europe, il y a une consolidation des caractéristiques éducatives, techniques et légales relatives à cet appareil. 

Afin de certifier cette consolidation de points communs, en 2009 le Cedefop a publié un document intitulé « Lignes directrices européennes pour la validation des acquis non formels et informels ». 

Glossaire

Les définitions des termes présentés ci-dessous ont issues du livre intitulé « Terminologie de la politique européenne
d’enseignement et de formation. Une sélection de 100 termes clés ». Il s’agit d’un « glossaire » compilé en collaboration avec la Fondation européenne pour la formation (ETF), la Commission européenne (DG Éducation et Culture). et Eurydice (le réseau d’information sur l’éducation en Europe), qui rapporte la définition de 100 termes ayant une importance capitale pour la compréhension des politiques relatives à l’éducation et à la formation, et qui sont actuellement appliqués en Europe par les chercheurs et professionels et, encore plus généralement, par toute personne impliquée dans ce domaine d’activité.
Le glossaire du Cedefop existe en 14 langues.
Lirax se concentre sur l’élaboration d’un cercle à long terme. En effet nous sélectionnons un ensemble minimal d’éléments utiles afin de promouvoir l’adoption d’un language partagé et représenter de la sorte, des politiques, des stratégies et des pratiques propres à ce domaine de certification du personnel. Les domaines d’activité sont l’apprentissage et les compétences dans un cadre non-formel ou informel.

L’évaluation des acquis des apprentissages
La procédure de vérification des connaissances, du savoir-faire, des compétences et/ou aptitudes basées sur des critères pré-établis, d’un individu est généralement suivie d’une validation et d’une certification.  

Certificat/ Diplôme / Titre
Un document officiel publié par un organisme de certification qui rapporte les résultats accomplis par un individu après une évaluation et une validation  contre un standard pré-établi.

Certification des résultats d’apprentissage
Délivrance d’un certificat, diplôme ou qualification qui certifie formellement qu’un organisme qualifié a vérifié et validé un ensemble de résultats d’apprentissage (connaissances, savoir-faire, aptitudes et / ou compétences) obtenus par un individu pour une norme préétablie.
Remarque: La certification peut valider les résultats d’apprentissage obtenus dans des contextes formels, non formels ou informels.

Les compétences 

La capacité d’appliquer les acquis d’apprentissage d’une façon appropriée dans un cadre donné (éducation, travail, personnel ou de développement professionnel). 

Note : la compétence n’est pas limitée à des éléments cognitifs (qui impliquent l’usage de théorie, de concepts ou d’un savoir tacite) mais inclut également les aspects fonctionnels (compétences techniques), les qualités interpersonnelles (par exemple, les aptitudes sociales ou organisationnelles), ainsi que les valeurs éthiques. 

L’apprentissage formel
L’apprentissage fournit dans un cadre organisé et structuré (par exemple, une institution éducative ou de formation ou encore au travail), et qui est spécialement conçue en tant que tel (en termes d’objectifs d’apprentissage et de volume horaire de formation ou de ressources). L’apprentissage formel est considéré comme intentionnel du point de vue de l’apprenti. Il débouche généralement sur une validation ou un certificat.

L’apprentissage informel
L’apprentissage résultant des activités quotidiennes de la vie de tous les jours relatifs au travail, à la famille ou aux loisirs. Il n’est pas structuré en termes d’objectifs d’apprentissage, de volume horaire ou de ressources. Dans la plupart des cas, l’apprentissage informel n’est pas perçu comme intentionnel du point de vue de l’apprenti.
Remarque :
– Les résultats de l’apprentissage informel n’aboutissent souvent pas sur une certification, mais peuvent être validés et certifiés dans le cadre de la reconnaissance de précédents programmes d’apprentissage;
– L’apprentissage informel est aussi appelé « expérientiel » ou « accidentel » ou apprentissage occasionnel.

Les critères
Un ensemble d’éléments dont le contenu est défini par les parties intéressées.

Remarque :

Différents types de critères peuvent être distingués : 

– Les critères d’aptitudes décrivent les connaissances, les compétences et/ou les aptitudes nécessaires à une profession donnée; 

– Les critères de formation définissent les objectifs d’apprentissage, le contenu des programmes, les critères de  sélection et les ressources indispensables à l’accomplissement de la formation objective.

Qualifications
Le terme qualification peut indiquer:
– Une qualification formelle, c’est-à-dire le résultat précis (certificat, diplôme ou compétence) d’un processus d’évaluation et de validation qui est délivré lorsqu’une autorité compétente détermine qu’une personne a atteint des résultats d’apprentissage par rapport à des normes prédéfinies et / ou possède les compétences nécessaires pour mener à bien exercer une activité dans un secteur professionnel spécifique. La qualification reconnaît officiellement la validité des acquis d’apprentissage sur le marché du travail ou dans le domaine de l’éducation / formation. Un diplôme peut constituer par la loi une condition obligatoire pour pouvoir exercer une profession particulière;
– Exigences professionnelles, c’est-à-dire les connaissances, les capacités et les compétences nécessaires ou attendues pour effectuer des tâches spécifiques spécifiques à un poste professionnel spécifique.

Reconnaissance des résultats d’apprentissage
a) Reconnaissance formelle: le processus qui donne une valeur officielle aux aptitudes et compétences par:
– reconnaissance des qualifications (certificats, diplômes ou titres); ou
– reconnaissance d’équivalence, délivrance de crédits, validation des compétences acquises et / ou des compétences.
et / ou
b) Reconnaissance sociale: acceptation de la valeur de l’expertise et / ou des capacités par les acteurs économiques et sociaux.

Les critères
Un ensemble d’éléments dont le contenu est défini par les parties intéressées.
Remarque :
Différents types de critères peuvent être distingués :
– Les critères d’aptitudes décrivent les connaissances, les compétences et/ou les aptitudes nécessaires à une profession donnée;
– Les critères de formation définissent les objectifs d’apprentissage, le contenu des programmes, les critères de sélection et les ressources indispensables à l’accomplissement de la formation objective;
– Les critères de l’emploi décrivent les activités et les tâches relatives à une profession particulière et à sa pratique;
– Les critères d’évaluation définissent les résultats d’apprentissage devant être évalués ainsi que la méthodologie utilisée;
– Les critères de validation définissent le niveau effectif devant être atteints par l’individu subissant une évaluation ainsi que les critères utilisés;
– Les critères de certification décrivent les règles à suivre afin d’obtenir un certificat ou un diplôme et les droits acquis qui y sont rattachés.
Les critères peuvent être définis séparément ou être contenues dans un document unique suivant le système.

Le transfert des acquis d’apprentissage
La possibilité que les connaissances, les compétences et les aptitudes soient utilisées dans un nouveau cadre profesionnel ou de formation et/ou qu’elles soient validées et certifiées.

La transparences des qualifications
Le niveau de visibilité et de lisibilité des critères, leurs contenus et leurs valeurs sur le marché du travail (sectoriel, régional, national ou international) ainsi que dans les systèmes de l’éducation et de la formation.

La validation des acquis d’apprentissage
La confirmation par un organisme compétent que le résultat d’apprentissage (connaissance, compétences et/ou aptitudes) acquis par un individu dans un cadre formel, non-formel ou informel et qui ont été acertée suivant des critères pré-établis et qui répondent aux éxigence des critères de validation. La validation est généralement suivie d’une certification.

Le glossaire dans sa version complète, peut être télécharger ici.

Liens de références externes

  • Ressources UE

    http://ec.europa.eu/education/tools/llp_en.htm
    Ressources CEDEFOP

    http://www.cedefop.europa.eu/EN/about-cedefop/projects/validation-of-non-formal-and-informal-learning/european-inventory.aspx
    Ressources OCSE

    http://www.oecd.org/edu/skills-beyond-school/recognitionofnon-formalandinformallearning-home.htm

Fermer le menu